Vient de Paraitre: Les Marées du Père Yvon

Couverture des Marées du Père Yvon par Yvon David & Catherine École-Boivin

Les Marées du Père Yvon par Yvon David

« Aussi, quand mes larmes montèrent de découragement à mon premier embarquement, je n’eus pas même idée de les essuyer avec un mouchoir. J’avais choisi la mer, elle me testerait, j’allais me soumettre à elle. J’espérais en ce premier jour qu’elle et moi nous saurions nous accommoder l’un à l’autre… »

Un livre qui sent bon les embruns du large, dans le franc parler des marins pêcheurs pour qui la mer est leur champ de labeur. Un témoignage sur la vie de ces hommes, mais aussi sur celle de ces femmes qui attendent et attendent encore… Les enfants que l’on ne voit pas toujours naître et grandir.

Yvon David est l’un des plus célèbres patrons pêcheur du littoral Français. Plusieurs fois « ruban bleu » des pêches, champion d’Europe de la rentabilité, il a raclé ses bottes sur vingt-quatre bateaux différents dont Le Précurseur, qu’il a dessiné et fait construire, le premier cordier à pont couvert de France.

Catherine École-Boivin est née dans la Hague en 1966. Biographe et romancière éditée notamment par Albin Michel, Plon Perrin-Presses de la Renaissance, Ouest-France, France Loisirs et De Borée.

ISBN: 979109090308015
Prix de Vente: 20 Euros

En vente dans toutes les bonne librairie ou en ligne:





Publié dans Vient de paraitre | Laisser un commentaire

« Tricycle » par Dusko Popov

Imaginez, un jeune playboy plein d’humour, à l’allure élégante et désinvolte, préférant à la politique le luxe et les plaisirs que lui offre la vie.

Imaginez maintenant que cet homme devienne, à la fois, l’un des plus importants espions de l’Abwehr, le service secret nazi, et une des pièces maîtresses du MI 5 et MI 6 des services secrets britanniques.

Imaginez encore que Ian Fleming, en croisant Dusko Popov au Portugal, ait l’idée de créer son personnage de James Bond et la trame de son roman Casino Royale.
Vous auriez peine à le croire et pourtant cette fabuleuse histoire que nous raconte avec talent son auteur est parfaitement authentique, confirmée, jusque dans les moindres détails, par les documents des archives secrètes du MI 5, récemment ouvertes au public.

Durant toute la deuxième guerre mondiale, de Berlin, Londres, Lisbonne, Madrid et New York, au risque de sa vie, en grugeant de main de maître les Allemands, Dusko Popov au nom de code de Tricycle pour les Anglais, fut l’un des investigateurs du « Double Cross System », le département de contre-espionnage britannique.

Dusko Popov parvient également à prévoir les plans de l’attaque aérienne des Japonais sur Pearl Harbor. Au risque d’être démasqué, il alerte J. Edgar Hoover, patron du F.B.I. qui n’en tient pas compte.

Un livre qui pourrait être un véritable roman d’aventures. Un thriller, un document vécu où surgissent à chaque page, la sincérité, l’humour, la force de caractère d’un homme qui par son courage a largement contribué au succès du débarquement des forces alliées en Normandie et à la défaite des armées nazies.

En Vente aux Editions de la rue:





Et dans toutes les bonnes librairies.

Publié dans Vient de paraitre | Laisser un commentaire

Un petit billet d’autosatisfaction

Un premier prix pour les Editions de la rue et un de leurs auteurs : Ivan
Brazov !

Ivan Brazov recoit le prix Trevieres pour ses livres "Les Normands"

Prix Trevieres pour les Normands, Romans Historiques d'Ivan Brazov

Ça se fête, non ? Oui, c’est sûr… Ce n’est pas un prix parisien ! Mais qui a
dit que nous n’avions pas d’honorables prix littéraires en Normandie avec 4,5
millions d’âmes et 64% de lecteurs (TNS Sofres 2009), soit un mirobolant
chiffre de près de 3 millions de lecteurs potentiels ?… Les Editions de la rue
en frémissent d’ambition et tenez, en passant, où pouvons-nous trouver une
liste complète des prix décernés en Normandie, des fois que nous en voudrions
d’autres ? Au diable l’avarice !

Pour en revenir à Trévières : nous respectons (et comment !) la valeur du
comité de lecture et du jury « Marais Pages » de cette ville martyre, gardienne
des frontières du Calvados et baignée par les terres basses du Cotentin. Allez
visiter, si vous ne l’avez déjà fait, à deux pas de Trévières (excellente étape), à
pied, à cheval ou en bateau, le somptueux Parc naturel régional des Marais du
Cotentin et ses maisons de bauge et de roseaux. Faites attention quand même à
respecter le petit peuple des marais, sa population d’elfes en voie de disparition,
et laissez-vous abandonner à une surprenante et délicieuse mélancolie qui vous
fera, qui sait, sombrer dans une romantique poésie.

Et puis, avouons-le, on est si content de l’avoir eu, ce prix de la ville de
Trévières, partageant, cette année, les lauriers d’une touchante reconnaissance
avec :

Prix Jeunesse : Samantha Bailly pour « La langue du silence » aux Editions des
mille saisons.

Prix Octave Mirbeau : Jean-Louis Ezine pour « Les Taiseux » chez… (on dit
comme cela) Gallimard.

Prix de la ville de Trévières : Ivan Brazov pour « La Douve », tome 1 de la
trilogie, roman historique aux Editions de la rue.

Puisque nous sommes ici, quoi qu’on en dise, dans l’esprit d’une certaine
autopromotion, précisons que le comité de lecture de la ville de Trévières
a regretté de ne pas avoir eu le plaisir de juger sur les trois livres de la
trilogie « Les Nörmands ». Règlement oblige. Un seul volume pouvait
concourir (je les comprends, la Trilogie fait 1600 pages à une rature de plume
d’oie près !)…

Publié dans Archives | Laisser un commentaire

Quand la Terre s'éveillera

Quand la Terre s'éveillera

Quand la Terre s'éveillera

Les scientifiques l’ont surnommé « Le village aux cancéreux ». La plupart de ses habitants portent des noms de famille normands ou bretons hérités de leurs lointains ancêtres coureurs des bois.
Aux confins des zones humides du Canada, au bord d’un lac jadis poissonneux, on se meurt dans l’indifférence générale. Ce sont les enfants les premiers touchés.

La cause du mal a été identifiée : les rejets toxiques de l’une des plus grandes exploitations pétrolières du monde, qui non seulement déciment les populations indiennes de la région, mais dégradent également la faune et la flore des zones humides. Les grandes forêts boréales, qui constituent l’un des plus importants poumons naturels de la planète, commencent à être atteintes.

Et si la Terre, comme le croient les Indiens, avait une âme et que cette âme puisse exprimer sa souffrance…

Dans ce roman où se mélangent les mythes ancestraux et la triste réalité, Ivan Brazov, touché par ce drame, nous fait vivre le quotidien d’un peuple perdu. Un monde virtuel pour les jeunes, tourné vers le passé pour les autres. Un univers propice aux légendes. Le seul en fin de compte où l’on puisse percevoir les sanglots de la Terre.

Ivan Brazov est journaliste. Grand reporter pour la télévision, il se passionne pour l’environnement.

Publié dans Archives | Commentaires fermés sur Quand la Terre s'éveillera

M. Joinville Gauban

A paraitre cet été aux éditions de la Girandole

Joinville-Gauban, Jacques de Cauna

M. Joinville-Gauban

Rêvant de voyage et de fortune, le jeune Joinville-Gauban s’embarque pour Saint-Domingue en 1790. Il veut devenir planteur, acheter des esclaves, et faire de bonnes affaires. Le rêve va virer au cauchemar…

Quelques années plus tard, il écrira pour ses proches cet ouvrage d’une grande rareté. C’est un témoignage unique d’un homme qui vit un changement de siècle qui lui échappe totalement. Ses notes, très précises, géographiques, historiques ou politiques nous replongent dans une époque troublée, faite de guerres, de massacres et de haines. La langue de ce livre, pleine d’expressions personnelles est un véritable délice. Le travail de Jacques de Cauna qui présente cet ouvrage fait de ce livre un incontournable d’une bonne bibliothèque.


Les éditions de la rue distribuent en Normandie les livres des éditions de la Girandole

Publié dans Archives | Commentaires fermés sur M. Joinville Gauban